Renaissance

triptyque-isis

J’adore les triptyques. Ils sont pour moi un outil narratif qui parle à un niveau inconscient, d’autant plus que je me suis laissée guider pour les créer. Je ne sais jamais ce qui me pousse à choisir de mettre telle et telle image ensemble, mais leur source souterraine est un doux courant sous la conscience auquel je me relie facilement de manière spontanée.
Celui-ci est ressorti des placards de mon ordinateur en ce lundi de Pâques. Et c’est seulement aujourd’hui qu’il prend tous son sens, alors que nombreux célèbrent la résurrection, de manière païenne ou chrétienne.
A une époque où le nom d’Isis a été usurpé par l’ombre, il me rafraichit l’âme.