Abandon

Laisser la vie me guider de l’intérieur vers ce que cette incarnation peut faire de plus naturel. Lâcher les projections, les images de magazine, tout en étant à l’écoute de ce que me souffle mon âme, comme des souvenirs du futurs ou plutôt, la connaissance innée de l’arbre contenu dans la graine que je suis.

Ong Sohung, le mantra du Kundalini yoga peut aussi se lire: Ce que je veux être, je le suis déjà.

Le temps n’existe pas.

Un abandon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s